FAQ

Se soigner avec l’homéopathie, ça prend du temps ?

Non, après moins d’une heure, on peut voir apparaître des améliorations et une totale guérison dans les heures qui suivent.

Ça veut dire quoi « uniciste »?

C’est l’administration d’un remède à la fois et le respect de la doctrine de son fondateur, le médecin allemand Samuel Hahnemann. Les homéopathes unicistes sont très rigoureux dans la recherche « du remède » qui correspond à l’ensemble des symptômes de la personne, sur tous les plans. Un homéopathe non uniciste prescrira plusieurs remèdes en même temps ou des complexes dans le but de soulager. Il remplace l’allopathie par de l’homéopathie sans faire un travail sur le terrain de la personne (travail en profondeur)

Mais l’homéopathie ne soigne pas tout quand-même ? Un cancer par exemple ou une maladie grave ?

Bien évidemment que non. Cependant, en cherchant à améliorer son niveau de santé par le biais de l’homéopathie, un patient peut éviter une maladie grave.

Comment un remède homéopathique, avec presque rien dedans, peut arriver à guérir quelque chose ?

L’homéopathie est avant tout une médecine énergétique. Selon les travaux du chercheur le Dr Jacques Benveniste sur la mémoire de l’eau, celle-ci garde en mémoire l’énergie de la substance avec qui elle a été en contact. Puis en dynamisant (succussion) le flacon, l’énergie de cette substance augmente en puissance. C’est donc une information énergétique qu’il y a dans le remède. Cette information entrera en résonance avec l’énergie du patient et anéantira la maladie car l’énergie du remède sera supérieur à celle de la maladie. (Principe de l’exclusion de Pauli, physique quantique).

La prescription d’homéopathie est-elle uniquement réservée aux médecins ?

Non. Les infirmiers/ères, sages-femmes, dentistes, vétérinaires, pharmaciens/ennes peuvent se former en homéopathie. Certains médecins ont suivi une formation en homéopathie de 150 à 200 heures sur 2 ans et certains non. La formation de base d’un homéopathe ne change en rien sa fonction et ses compétences d’homéopathe. Ce qui est important, c’est qu’il soit uniciste.

J’aimerai suivre mon bébé avec l’homéopathie mais vous n’êtes pas pédiatre ?

Vous pouvez avoir un pédiatre s’il y a des urgences ou que les symptômes nécessitent un contrôle chez celui-ci. En étant infirmière, je peux vous guider s’il est nécessaire de faire un contrôle médical avant ou lors d’une consultation en homéopathie. En parallèle, je peux suivre votre enfant avec l’homéopathie. Ce qui est bien, c’est qu’il sera bien moins souvent malade puisque l’homéopathie aura fait un travail de fond et son niveau de santé aura augmenté.